Contexte local / Déchets / Domaines d'intervention / L'ADEME en Polynésie française

ADEME Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie

L'ADEME en Polynésie française

Déchets

Contexte local

La gestion des déchets en Polynésie française est caractérisée par un certain nombre de spécificités issues de la géographie, de la démographie et de l’évolution des habitudes de consommation. Les gisements sont très dispersés et hétérogènes : les ¾ du tonnage étant produits sur Tahiti et Moorea, le reste étant réparti sur plusieurs dizaines d’îles produisant de quelques dizaines à quelques milliers de tonnes par an.

L'île de Tahiti accueille les principaux équipements en matière de traitement des déchets de la Polynésie. Avec notamment le CET de Paihoro accueillant les déchets ménagers et assimilés de la quasi-totalité des communes de Tahiti et Moorea (environ 50 000 t/an) et la plate-forme de compostage de déchets verts.

À noter également, dans les autres îles, le CET de Bora-Bora et les plates-formes de compostage de Bora-Bora et Taputapuatea, d’autres équipements sont en cours de construction ou de mise en service.

Depuis 2000, la quasi-totalité des communes de Tahiti et Moorea pratique une collecte sélective des déchets, le tri est également largement répandu dans les Îles Sous-le-Vent. Les déchets recyclables sont dirigés vers le Centre de Recyclage et de Transfert (CRT) de Motu Uta (Tahiti) accueillant environ 6 000 t/an.